Direction Riviera Nayarit!

clin_doeil

Testé et approuvé

Direction Riviera Nayarit!

Mardi 16 septembre 2014
En mars, l’équipe de Clin d’œil s’est envolée vers le Mexique pour réaliser des séances photos sur le sable chaud de riviera nayarit. Retour en images sur cet endroit coloré, avec nos meilleures adresses testées et approuvées.

Lors de notre arrivée à l’hôtel Iberostar Playa Mita Star Class, j’ai tout de suite été impressionnée par le gigantesque hall d’entrée au look moderne, où une tête de tigre colorée trônait sur les dalles de marbre, au milieu du mobilier aux lignes épurées. Chanceux, nous étions parmi les premiers clients de l’hôtel, inauguré à la fin de 2013. L’accro à Instagram que je suis sautait de joie: toutes les chambres sont à la fine pointe de la technologie, accès au wifi inclus. Votre iPhone est sur le point de mourir et vous avez oublié d’emporter votre équipement pour le recharger? Les fils sont inclus dans toutes les chambres (joie!).

 

Même si nous étions sur place pour réaliser les séances photos présentées dans les numéros de mai à août 2014  de Clin d’œil — et non pour nous la couler douce —, j’ai immédiatement remarqué le lounge terrasse qui nous donnait une vue imprenable sur la plage et les couchers de soleil sur l’océan. Voilà l’endroit parfait pour se détendre à toute heure du jour, me suis-je dit. La première soirée, l’équipe s’est payé une tournée de sex on the beach avant d’aller tester le restaurant Pacific Express, avec son menu bistro français classique (et sa côtelette d’agneau à la coriandre dont je rêve encore!). Nous n’avons pas été déçus.

 

Consultez le site de l'hôtel ici!

 

Découvrez Riviera Nayarit au Mexique en vidéo!

 

Plage, cocktails et sable chaud

 

En plus de son immense piscine à débordement, l’hôtel possède une  plage s’étalant à perte de vue, où l’on se baigne en toute tranquillité. (C’est d’ailleurs à cet endroit que nous avons réalisé notre séance photo pour les maillots présentés dans le numéro de mai et pour la couverture du même mois!)

 

À quelques minutes de l’hôtel, on trouve la charmante plage publique Destiladeras Playa, où se côtoient Mexicains venus s’amuser en famille, Québécois en migration d’hiver et touristes internationaux à la recherche d’un endroit sympathique.

 

Située au pied d’une falaise, l’immense plage de sable chaud s’atteint en descendant une petite côte à partir du stationnement de l’hôtel. Tôt en matinée, les gens s’y rendent pour  y faire leur jogging, et vers midi la foule commence à affluer. Les vagues légères nous permettent de nous baigner en  toute quiétude, et les kilomètres de sable blanc sont parfaits pour les tournois improvisés de volley-ball ou de frisbee.

 

L’après-midi, alors que le soleil nous tape sur la tête (allô casquettes et chapeaux!), les vendeurs de cocktails s’installent à leur kiosque pour offrir  des rafraîchissements servis dans des ananas ou des noix de coco coupés devant vous. Le mélange est si délicieux que j’en ai volé la recette pour mes partys d’été! Ce qu’il faut: un ananas frais, une lime, une orange et un peu de sirop de grenadine. Évidemment, vous pouvez ajouter l’alcool de votre choix, mais étant donné la chaleur accablante, j’ai préféré me désaltérer. À faire ab-so-lu-ment avant de repartir: prendre le temps de regarder le soleil se coucher au loin.

 

 

Je me délecte du meilleur cocktail de l'été, fait dans un ananas frais. 

 

 

Sayulita la cool

 

Situé à une heure de l’aéroport de  Puerto Vallarta, Ibersostar Playa Mita Star Class est le point de départ idéal  pour visiter les villes avoisinantes. Arrêt obligatoire du voyageur hip et relax: Sayulita, bourgade située à 30 minutes  de l’hôtel. Reconnu pour ses belles plages et ses grosses vagues, ce village paisible est le rendez-vous de nombreux surfeurs venus des quatre coins du monde. Il suffit de quelques minutes  pour s’imprégner de son ambiance «peace and love» et tomber en amour avec les petites boutiques locales qui vendent vêtements et bijoux artisanaux.

 

Très tôt le matin, ce bourg de pêcheurs, où touristes et villageois se mêlent parfaitement, s’anime. J’ai adoré le côté vieillot de l’endroit, avec ses rues pavées qui ajoutent de la richesse au paysage. Entre deux baignades, je conseille de s’arrêter dans un des nombreux restaurants qui longent la plage et qui proposent sandwichs et fruits frais.

 

 

Pour déguster une spécialité de Sayulita, je me suis dirigée chez Ruben’s Deli, ce charmant petit resto à la top terrasse avec vue sur la plage.

 

J’ai beaucoup aimé le fait que son proprio s’assure du bien-être de tous  ses clients comme si c’étaient des amis. Lors de mon passage, plusieurs habitués sont venus chercher leurs mets favoris (sandwichs à la dinde ou végétarien,  frites alléchantes) en bavardant avec  les clients. De mon côté, je n’ai pas  pu résister aux quesadillas. Tortillas croustillantes, salsa piquante, avocats frais... Miam! J’en ai profité pour me détendre et regarder la foule hétéroclite, composée de surfeurs, de touristes et  de Mexicains qui déambulaient devant  le restaurant. Malheureusement, j’ai vite  dû retourner vers l’équipe qui avait bouclé la séance photo. Mais, avant de partir, j’ai emballé quelques burritos pour la gang, qui les ont dévorés en moins de deux.

Adresse: Ruben’s Deli, avenue Revolucion  #D, Sayulita, Mexique

 

Puerto Vallarta, l’incontournable

 

Impossible d’être dans la région et de  ne pas visiter Puerto Vallarta. Cette ville touristique est reconnue pour ses plages de sable fin et ses paysages à couper  le souffle. À flanc de montagne, elle  est enjolivée de milliers de fleurs et  de maisons multicolores qui ajoutent  à son charme. 

 

Emblème de la ville, située au cœur  du centre touristique au 370, rue Hidalgo, l’église Church of our Lady Guadalupe  est connue dans le monde entier. Sa construction, commencée en 1903, s’est achevée presque 18 ans plus tard, en 1921. Avec ses teintes de terre rouge et son clocher en forme de couronne royale, réplique de celle que l’impératrice Charlotte de Habsbourg a portée en 1860, la bâtisse attire autant les visiteurs que les gens du coin. Même les enfants s’amusent le midi sur les marches du parvis! C’est le spot idéal pour en apprendre un peu plus sur l’histoire  de la ville et de ses habitants, qui ont été influencés par le passage des Espagnols. Le bâtiment est si imposant, avec son énorme clocher et ses détails gravés  sur la pierre, que nous y avons tourné  la séance photo «Folklorique» du  numéro de juillet.

 

Plus loin, en se promenant sur  le Malecon, trottoir qui longe la plage,  on peut voir de nombreux bateaux de croisière amarrés le long des quais et des touristes qui se baladent pour découvrir les boutiques et les bars de la place. Si certains commerces font dans le tape-à-l’œil, l’endroit permet tout de même de vivre certains moments inoubliables. On s’arrêtera ainsi pour regarder le spectacle de la troupe Voladores de Papantla,  où des danseurs se juchent au sommet d’un grand bâton et se laissent tomber dans le vide, attachés par les pieds. Cette démonstration, qui n’est pas sans donner le vertige, est une cérémonie traditionnelle mexicaine nommée «danse du volador».

On se rend ensuite au bout de  la promenade pour voir les quatre  arches grandioses du monument Los Arcos, qui donne sur la mer et qui sert d’amphithéâtre extérieur depuis le début des années 2000. C’est l’endroit idéal pour voir des spectacles folkloriques gratuits tout au long du week-end.  On profite aussi du moment pour faire  un peu de shopping et visiter les petits kiosques des créateurs locaux qui  y vendent peintures et bijoux.

 

Trouvé: le meilleur resto végé au monde (oui, oui!)

 

Je ne suis pas végétarienne, mais  en voyage, je suis toujours curieuse  de découvrir des restaurants qui se démarquent. En me promenant dans  les rues de Puerto Vallarta, loin de la zone touristique, j’ai remarqué une enseigne discrète sur laquelle était inscrit «Best vegetarian restaurant in the world». Il ne m’en a pas fallu davantage pour y entrer et demander aux clients si la bouffe tenait ses promesses. «Tout est excellent et  très frais», m’a répondu un habitué.

 

En quelques minutes, l’équipe a envahi la place et s’est lancée dans le buffet en se servant du chili, des quesadillas et du guacamole. Le propriétaire m’a expliqué que tout y est fait maison et à 100 % végé — même la mayo ne contient aucun  œuf! Si le menu change chaque jour,  les gens s’y déplacent surtout pour déguster les fameuses boulettes aux graines de citrouille et le chile rellenos, piment frit et grillé, fourré de légumes  et de purée de patate.

 

Leur grande spécialité? Les pozoles, mets traditionnel mexicain qu’on pourrait comparer à notre soupe à l’oignon, normalement faite avec du bouillon de boeuf. Par contre, ici, le plat est composé  de grains de maïs et de sel, et est préparé avec un bouillon de champignons. C’était  si bon que l’équipe n’a pas pu s’empêcher de se servir une deuxième fois, c’est peu dire! En somme, avec son buffet généreux et ses prix raisonnables, ce petit resto  vaut absolument le détour.

Planeta Vegetariano, 270, rue Iturbide, Puerto Vallarta. 

 

 

 

 

Le mannequin Sarah Jordan prend la pose sur la plage de l'hôtel pour notre séance photo maillots. 

 

 

 

Sophie Montminy