Comment survivre à un week-end chic et pas cher à New York

Testé et approuvé

Comment survivre à un week-end chic et pas cher à New York

Jeudi 7 juin 2012
Pas besoin d’un gros budget pour croquer la Grosse Pomme. Envie d’une escapade stylisée sans vous ruiner? Suivez le guide!
[node-title], , , ,

Vous pourriez bien sûr prendre d’assaut la 5e Avenue et ses célèbres boutiques de designers. Mais vous pourriez aussi prendre la ligne de métro L et débarquer à la station Bedford, en plein cœur de Williamsburg, un quartier branché de Brooklyn qui fourmille de galeries d’art et de friperies bigarrées. Notre favorite: Beacon’s Closet, une véritable institution ouverte en 1997 et située dans un vaste espace industriel où vous jouerez des coudes avec des «modeuses» qu’on dirait tout droit sorties d’une pub d’American Apparel. L’enjeu? Des trouvailles vintage à petit prix, tels des lunettes Missoni, des foulards Pucci ou des tenues Armani. À cela, on répond: «Oh, oui!»

beaconscloset.com

88 N 11th Stret,

Brooklyn, 718-486-0816

 

 

Je vous salue Mary

Besoin de refaire le plein après toutes ces émotions? Direction Harefield Road, un petit resto qui se donne un air scandinave avec ses planchers en lattes et son plafond lambrissé. Le week-end, le Tout-Williamsburg (lire: hipsters, artistes et fashion victims) s’y retrouve pour déguster un copieux brunch à seulement 12 $. Croyez-nous: vous ne vous tromperez pas en commandant le succulent sandwich aux portobellos garni de relish maison aux poivrons rouges. Le prix comprend même un bloody mary ou un mimosa, en plus du traditionnel café! S’il fait beau, rendez-vous sur la grande terrasse toujours bondée, où vous pourrez aussi rester jusqu’à l’apéro. Avec raison: de 16 h à 20 h, certaines bières sont vendues pour un maigre 3 $.

769 Metropolitain Avenue, Brooklyn, 718-388-6870

 

 

Dites «fromage»! 

Ne vous fiez pas aux apparences. Avec son comptoir où l’on vend charcuteries et marinades maison, Kashkaval pourrait passer pour une simple épicerie fine. Mais continuez vers l’arrière et vous découvrirez un minuscule bar à vin, l’un des plus populaires — et des plus bruyants — du quartier Hell’s Kitchen. (N’oubliez pas de réserver; la salle comprenant une dizaine
de tables se remplit vite!)
On s’y rend pour la sélection de bouteilles abordables (la moyenne oscille autour de 25 $), la généreuse offre de tapas (essayez les choux-fleurs rôtis au cari et au jus de citron) et les onctueuses fondues au fromage (dont notre favorite, au kashkaval, un fromage bulgare qui donne son nom au resto). Ce joyeux bazar est adroitement mené
par les proprios, qui comptent notamment un ex-Montréalais en exil à New York. Dites bonjour de notre part!

kashkavalfoods.com

859 9th Avenue, Manhattan, 212-581-8282

 

Oui, mon homme!  

Chéri a envie d’assouvir ses envies de shopping? On l’emmène au J.Crew Liquor Store, la première boutique de la célèbre entreprise américaine entièrement dédiée à ces messieurs. Pendant que notre Jules essaie un cardigan en cachemire coloré ou un pantalon de coutil à l’allure preppy, on admire cette ancienne taverne très prisée du quartier TriBeCa. Chaque détail a été habilement préservé: le bar d’origine sert maintenant de présentoir, où s’empilent foulards et chemises (donnant un air de magasin général à l’endroit), alors qu’une enseigne d’époque au néon nous accueille à l’entrée. Même les (très beaux) vendeurs ont l’air de provenir du siècle dernier avec leurs longues barbes savamment stylisées et leurs tatouages aux avant-bras. Mais attention: la boutique peut être très achalandée pendant le week-end.

jcrew.com

235-237 West Broadway, Manhattan,

212 226-5476

 

 

En mode dodo 

 

À deux pas du Fashion Institute of Technology, une célèbre école de mode du quartier Chelsea, l’hôtel Fashion 26 ira comme un gant aux fashion victims. Parfait compromis entre la qualité et le prix (on peut y loger pour environ 225 $US la nuit, une aubaine à New York), l’endroit organise de temps à autre un concours du client le mieux habillé (les gagnants ont droit à une chambre supérieure). Petit détail original: des boutons ornent les numéros de chambre dans les corridors. On aime la déco épurée et très stylisée des chambres de grandeur moyenne, parfaites pour poser notre sac et reposer nos pieds après une
longue journée à marcher.

 f26nyc.com

152 West 26th Street, Manhattan, 212 858-5888

 

 

Meurtres et mystères 

Avec ses grands murs tapissés de bouquins, la Mysterious Bookshop a l’air d’une librairie indépendante comme les autres. C’est en rapprochant son nez des rayons qu’on découvre que les milliers de livres vendus ici sont tachés de sang: tous racontent des récits teintés de suspense, des sordides histoires de crime ou des meurtres crapuleux. De Kira Peikoff à Hilary Davidson, en passant par Robert B. Parker, la boutique cède toute la place aux auteurs de polars qui nous font dresser les cheveux sur la tête. À noter: on peut aussi y admirer quelques rares articles de collection, dont les premières éditions signées de plusieurs œuvres célèbres, ou encore y dénicher des souvenirs consacrés à Sherlock Holmes, l’un des personnages favoris des proprios. Élémentaire, ma chère.

mysteriousbookshop.com

58 Warren Street, Manhattan, 212 587-1011 

 

On prend toujours un train

Croyez-nous: le métro est la façon la plus simple et la plus économique de se déplacer à New York. Mais qui aurait cru qu’un voyage en transport en commun puisse se transformer en visite de musée? Il existe dans le réseau new-yorkais plusieurs stations abandonnées. L’une d’entre elles, construite en 1904, est un bijou: la station City Hall est dotée de vitraux majestueux et de magnifiques arches. Située au bout de la ligne 6, elle n’accueille plus de passagers depuis 1945 et sert seulement aux trains qui doivent rebrousser chemin pour reprendre leur trajet en sens inverse. Et il n’y a plus que les travailleurs du métro qui peuvent l’admirer: la Ville de New York permet maintenant aux passagers de rester assis dans la rame après le terminus de Brooklyn Bridge pendant que le train fait demi-tour. Un vrai voyage dans le temps! Au bout de la ligne 6, juste après la station Brooklyn Bridge