Comment survivre à un week-end... antigrano à Vancouver

Testé et approuvé

Comment survivre à un week-end... antigrano à Vancouver

Dimanche 2 septembre 2012
L’océan, les montagnes et les parcs sont les principaux attraits de cette ville. Mais y a-t-il autre chose à faire à Vancouver que des activités en plein air? Voici des endroits où vous n’aurez pas besoin de chaussures de randonnée... ou à peine.

Une île en ville

Il serait facile de flâner toute une journée à Granville Island! Paradis des arts, ce quartier portuaire regorge de restos raffinés près du rivage de l’océan Pacifique, de théâtres, de galeriesd’art, d’ateliers, de boutiques et de cafés. Le gigantesque marché public est une attraction en lui-même, où fermiers, boulangers, bouchers et marchands de poisson proposent leurs produits. Goûtez-y les bonbons de saumon fumé du Salmon Shop et visitez le New-Small & Sterling Studio Glass, où le souffleur de verre David New-Small vend ses œuvres: des vases et des bouteilles de parfum en verre. Rendez-vous ensuite à Granville Island Brewing Co., la première brasserie artisanale britanno-colombienne, fondée en 1984, pour une visite guidée et une dégustation. Envie d’une boisson plus exotique? Allez rencontrer l’artisan Sake Maker, dans l’allée Railspur, le seul fabricant artisanal de saké au Canada. 

La folie des sushis

Chez The Eatery, le resto japonais le plus éclectique en ville, les yeux se régalent d’un décor chaotique hors du commun: banquettes à motifs zébrés et léopard, portraits de style Warhol sur les murs et crustacés fluorescents en papier mâché suspendus au plafond. Une télé fixée au mur passe en boucle une vidéo d’aquarium, et les haut-parleurs crachent tantôt une musique rétro, tantôt du rock japonais. Et vous n’avez pas encore vu le menu! On y offre des plats aux noms farfelus, tels que le Fat Elvis et le X-Rated Roll, reflétant la volonté du chef Randy de proposer des sushis tout sauf traditionnels. Un exemple? Le Figa Roll: figues, sauce au fromage bleu en tempura, le tout enroulé de prosciutto. Bien qu’inusité, ce sushi est délectable en bouche. Également digne de mention, le Volcano (suggéré par le chef), fait de thon, de pétoncle, de saumon et d’avocat, le tout en tempura et surmonté de crabe épicé. Enfin, avant de partir, n’oubliez pas de vous procurer un t-shirt arborant le mantra du Eatery: «Miso Horny»! 3431 West Broadway.

Nuits gourmandes

Tous les oiseaux de nuit de Vancouver s’entendent sur l’endroit par excellence où satisfaire leurs fringales nocturnes: le Naam, un resto végétarien ouvert 24 heures sur 24 (il ne ferme qu’à Noël!). Si vous craignez d’y manger trop santé, ne vous inquiétez pas: le Naam propose des plats pour toutes les envies. Nachos, grilled cheese et burgers végés côtoient salades, grillades de tofu et smoothies frais. En plus, on y trouve une carte complète de petits-déjeuners. De quoi apaiser votre culpabilité d’avoir succombé à une collation nocturne! 2724 W. 4th Avenue.

Du vieux et du neuf

Depuis 1993, les «modeuses» de la côte ouest se rendent à la boutique Front and Company pour y dénicher de véritables trésors. On y trouve de tout: robes soleil ou de soirée, vestes à franges, jeans et t-shirts, bottes ou talons hauts. Celles qui préférent le neuf en ont également pour leur argent avec la vaste sélection de vêtements et de bijoux de marques locales (comme Lifetime Collective) ou internationales (la plupart californiennes). On craque pour les bijoux vintage, particulièrement pour la sélection sans fin de bagues de cocktail démesurées, qui ajoutent une touche glamour à n’importe quelle tenue. Nos trouvailles lors denotre visite: une paire de ballerines grises signées Chloé et une bague vintage à deux doigts ornée d’un serpent!  3772 Main Street.

Bouffe sur mesure

La restauration personnalisée, vous connaissez? Il suffit de prendre place au bar du Tojo’s et de demander un repas Omakase (ce qui se traduit par «laissez-nous le soin»). Le maître sushi Hidekazu Tojo et son équipe concoctent un menu dégustation en fonction des goûts du client, allant de la salade aux sushis, en passant par le steak ou le poisson grillé. Le chef Tojo s’y connaît: celui qui a commencé sa carrière en 1968 a notamment appris à Martha Stewart à faire des sushis sur le plateau de son émission Martha Stewart’s Cooking Showen 2004. Il aurait également inventé le rouleau californien, désormais un classique dans tous les restos de sushis. Si vous préférez commander à la carte, optez pour la spécialité du chef, le thon rouge frais du jour enrobé de graines de sésame. Conseil d’amie: gardez l’œil ouvert, car vous pourriezapercevoir le chanteur Michael Bublé, un habitué de l’endroit! 1133 West Broadway.

Beauté éclair

Pour vous rafraîchir en milieu de journée, faites un arrêt à une boutique de produits de beauté Skoah, qui offre un soin facial éclair gratuit aux nouvelles clientes. Appelé «Glow’n’go», ce traitement d’une quinzaine de minutes se déroule en trois étapes: on nettoie, on tonifie et on hydrate, chacun des soins sélectionnés étant adapté aux besoins de votre peau. Par souci de santé, Skoah utilise desingrédients les plus naturels possibles, comme la polysynlane, une huile d’olive hautement raffinée qui remplace efficacement les dérivés de pétrole employés dans plusieurs crèmes pour le visage. On craque pour le masque Hydradew, qui s’applique au coucher et qui donne une peau hydratée en profondeur et un teint ravivé au matin. Mais nul besoin de faire des provisions lors de votre séjour sur la côte ouest: bien que les succursales ne se trouvent qu’à Vancouver et à Boston, les produits peuvent être livrés à Montréal. Plusieurs succursales à Vancouver,.

Songe d’une nuit d’été

Voir une pièce de théâtre à la plage? Pourquoi pas? Depuis 23 ans, le festival Bard on the Beach joue des pièces de Shakespeare sur le front de mer à Vanier Park. Une scène construite sur mesure permet à 742 spectateurs d’assister à une représentation sous un chapiteau en partie ouvert. Résultat: les acteurs jouent sur une toile de fond spectaculaire! Montagnes, océan et ciel apportent un souffle romantique à la poésie du dramaturge. Cet été, le festival propose les pièces Macbeth, The Taming of the Shrew, The Merry Wives of Windsoret King John. De ces quatre œuvres, deux sont jouées sous le chapiteau principal, alors que deux autres sont présentées sous un deuxième chapiteau, abritant 240 places et procurant une expérience plus intime. Jusqu’au 22 septembre, Kits Point, sur Whyte Avenue.

Andréa Sirhan Daneau