Guide de survie: 5 conseils pour cœurs récemment brisés

C'est hot !

Guide de survie:  5 conseils pour cœurs récemment brisés

Jeudi 16 février 2017
Voici quelques conseils pour vous aider à vivre le plus sainement possible votre séparation. Courage, on finit toutes par s’en sortir!

 

1. On ne se retient pas de pleurer.

 

Il est important qu’on reste connectée à nos émotions pour digérer nos sentiments par rapport l’événement.

 

 

2. On se rappelle pourquoi on s’est séparés.

 

«Même si c’est l’autre qui a pris 
la décision, on ne devait pas être
 si bien que cela dans la relation», Mme Bernier.

 

 

3. On prend bien soin de nous.

 

L’avantage d’être seule, c’est qu’on peut se concentrer sur soi à temps plein. Profitons-en pour nous chouchouter un peu et nous adonner à des activités qui nous font plaisir!

 

 

4. On s’active!

 

«Pourquoi ne pas en profiter pour renouer avec des amitiés et des activités culturelles ou sportives, et même sociales et festives, pour se retrouver soi-même en chemin?» propose Mme Hazan.

 

 

 

5. On n’oublie pas qu’il faut s’aimer.

 

«Il peut être nécessaire d’apprivoiser une solitude qui fait peur, et, dans les séparations plus difficiles, se dire et se redire que notre valeur comme personne n’a pas diminué, même si on se sent rejetée», insiste Mme Bernier.

 

 

 

 

 

 

Les 4 étapes de la progression des émotions post-rupture

 

 

1. Sur le coup

 

On est souvent sous le choc: tout cela peut même sembler assez surréel, surtout si on ne s’y attendait pas ou qu’on était avec notre partenaire depuis longtemps.

 

 

2. Dans les jours suivants

 

On a parfois de la peine à accepter la situation. A-t-on fait une erreur en rompant? Notre partenaire décidera-t-il finalement de revenir? D’autres fois, 
la colère prend le dessus. Les troubles du sommeil, une baisse d’énergie et un manque d’appétit sont aussi assez communs.

 

 

3. Après quelques semaines

 

On a mal, mais on commence à réaliser qu’on va s’en sortir. De plus en plus, on réussit à se changer les idées, et on pense moins souvent à l’autre et à notre peine.

 

 

4. Après quelques mois

 

Le sentiment de normalité revient de façon graduelle et on se sent de plus en plus prête à tourner la page – à essayer quelque chose de nouveau, à entamer de nouveaux projets et, peut-être même, un jour, à retomber en amour...

 

 

 

Mariève Inoue