Escale branchée à Puerto Vallarta

C'est hot !

Escale branchée à Puerto Vallarta

Mardi 16 janvier 2018
Il y a des lieux que l’on visite et qui nous plaisent énormément. Puis, il y a ceux qui nous ont ensorcelés et qui nous poussent à y passer plusieurs mois par année ou même… à s’y établir. 

 

 

Et dire que le nom de cette vibrante citée peut en faire sourciller quelques-uns, craignant un carnaval commercial…  Tut! Tut! Tout faux. Puerto Vallarta, c’est des rues en pavé bordées de bougainvilliers vermillon, un quartier historique infiniment romantique, des habitants accueillants, une ville sécuritaire, une multitude de galeries d’art, une végétation luxuriante, une cuisine saine et des couchers de soleil faisant scintiller les rivages de l’océan Pacifique. Bienvenu au paradis!

 

Pas étonnant que plusieurs célébrités latines y possèdent un pied à terre. Si elle est chérie des touristes, en revanche, elle n’a pourtant rien perdu de son cachet - à notre plus grand soulagement. L’éden du Pacifique mexicain est cerné par la chaîne de montagnes tropicales Sierra Madre et offre l’accès au parcours marin de la baie de Banderas via plusieurs kilomètres de sable blond. Couleurs spectaculaires égayant les rues animées, paysages ne cessant de nous narguer; sur place, on ne sait plus où donner de la tête. Voici quelques bons plans d’initiés, question de savourer son séjour au maximum.

 

Quand visiter:

 

Il fait chaud tout au long de l’année, mais le climat est légèrement plus frisquet l’hiver (la température moyenne en janvier se situe entre 22 C et 25 C). Pourquoi ne pas sortir des sentiers battus et s’y rendre fin octobre, et fêter du même coup Dia de los Muertos (la fête des Morts)? Toute la ville s’y met et vibre au son de la musique et des autels décorés d’artéfacts mexicains colorés et de fleurs orangées. Étonnamment, ce festival n’a rien de glauque ou de sinistre, bien au contraire! Assurément une célébration à ne pas manquer, surtout lorsque les coquettes maisons et boutiques arborent de jolies décorations, toutes plus élaborées les uns que les autres. Le nec plus ultra? Faire comme les locaux et se rendre dans un mercado le 1er novembre pour se faire maquiller afin de se parer en Catrina, le fameux crâne féminin paré de fleurs. Au menu: une multitude de défilés, de spectacles et des fêtes dispersées dans la station balnéaire. De quoi susciter un engouement massif sur sa page Instagram! Sinon, une activité qui vaut son pesant d’or, bien que touristique mais non moins magique: Rhythms of the Night. Le spectacle nocturne a lieu sur une presqu’île, à 45 minutes en bateau depuis le port. Au menu: 3000 chandelles allumées à la tombée de la nuit, un amphithéâtre en pleine forêt, rituels et flûte de pan… Un must lors d’une première visite, question de non seulement être éblouis et passer un bon moment, mais aussi pour saisir à quel point ces terres sont sacrées…

 

 

La fête des Morts na rien de triste au Mexique, bien au contraire! Les festivités et célébrations pullulent.

 

 

L'un des nombreux autels de la citée lors des célébrations de la fête des Morts.

 

 

Bon à savoir:

 

Le coût de la vie y est fort abordable. Puerto Vallarta est entièrement sécuritaire pour les touristes. Un ticket d’autobus se détaille environ 0,70 $, les produits frais sont exquis (le moment idéal pour déguster une variété de fruits exotiques) et faire les emplettes est une réelle aubaine – le shopping aussi. On évite les étals de marchands ambulants le long de la plage car les prix y sont parfois faramineux.

 

Poser ses valises:

 

Pour un séjour d’une semaine ou moins, le Now Amber demeure notre meilleur choix. Rien à voir avec les monstrueux complexes hôteliers édulcorés de masse. Piscine infinie, lounge à la déco contemporaine et minimaliste, accès direct à la plage, service de bar à volonté inclus dans la nuitée ainsi que le service de dîner en chambre gratuit, en plus d’être situé à quelques enjambées d’une artère bourrée de commerces, de cafés et de pharmacies, El Malecon. Chambre avec vue sur l’océan Pacifique incluse! Sinon, on n’hésite pas à se tourner vers des sites en ligne et à louer un condo si l’on compte s’y établir quelque temps…disons, lors de sa visite subséquente! Visite en amoureux, fiançailles, lune de miel? À défaut de pouvoir s’offrir une hutte sur pilotis avec vue sur mer, un bain rempli d’orchidées, un lit Baldaquin en pleine jungle tropicale, on se rabat sur le restaurant, encore méconnu des touristes et de loin le meilleur plan bouffe et soleil de toute la région: Casitas Maraika.

 

 

Un tout-inclus dit nouvelle vague, le Now Amber de Puerto Vallarta.

 

 

Casitas Maraika est l'une de ses villas privées en pleine jungle.

 

 

À faire absolument:

 

Réunir quelques-uns de ses amis et fendre les flots cristallins, le temps d’une journée. Pour environ 100 $ par personne pour un groupe de 8, on obtient un mini équipage personnel ainsi que la possibilité de parcourir la baie et ses somptueux rivages en bateau, des cocktails frais fait minute à volonté, une variété de plats (ceviche, pastèque acidulée, guacamole, etc), le nécessaire de plongée, la visite d’îles presque désertes, une pause natation en eau cristalline… Et la possibilité de parfaire son hâle au son de la trame sonore de son choix. Dauphins, tortues et lions de mer en plus. Mike’s Charters and Tours a reçu le sceau d’approbation des internautes.

 

Arpenter les rues anciennes du quartier Zona Romantica, admirer la splendide architecture coloniale traditionnelle et les charmants marchands, poser devant l’une des maisons colorées aux balcons en fer forgé ornées de fleurs…

 

Maîtriser l’art du farniente le plus total au Beachclub Sapphire. À recommander pour sa plage privée pas du tout tape-à-l’œil et la beauté des lieux, les cabanas ainsi que son menu frais et vitaminé. Tout y est fait avec goût. La classe!

 

 

Fendre les flots de la baie de Banderas.

 

 

Les murales colorées de la station balnéaire rendent hommage à l'héritage culturel de la ville. Ci-contre: une Catrina.

 

 

Apéro et boustifaille:

 

Les adresses pullulent, mais certaines se révèlent être des valeurs sûres, année après année.

 

Trio se révèle être un havre gourmand terriblement romantique. Cette hacienda a tout pour elle: murs de brique et jardin intérieur à ciel ouvert, un chef réputé qui mitonne des plats méditerranéens avec doigté et une cuisine de haut niveau. Régal le plus total, surtout pour les foodies.

 

Pour un repas al fresco les pieds dans le sable, ponctué de fruits de mer et du murmure des vagues, on file vers La Palapa.

 

La meilleure margarita à la mangue se trouve sans aucun doute au River Café, un établissement célébré pour sa cuisine, son atmosphère festive et son cadre exceptionnel (rivière adjacente, vaste terrasse, déco élégante, œuvres d’art). Extra entre amis!

 

 

Ceviche et autres délices les pieds dans le sable, au restaurant de Casitas Maraika.

 

 

Achats originaux & bien chinés:

 

Pour un souvenir irrésistible, on fonce vers les galeries d’art de Centro Historico, telle que Ro’Wo Galeria pour des accessoires à saveur traditionnelle craquants (les breloques pour sacs à main sont démentes), Galeria Corsica pour son offre complètement dingue et branchée (le proprio affectionne les chiens et la haute couture), Galeria Colectika et bien entendu, Peyote People, qui met de l’avant l’artisanat folklorique local.

 

 

Galeria Corsica ne déçoit jamais.

 

 

 

Cet éden terrestre aux couchers de soleil mémorables n’a rien perdu de son cachet authentique. Une raison de plus de s’y attarder…

 

 

 

Photos: Fotolia, Christine Elizabeth Laprade

 

 

Christine Elizabeth Laprade