Apprendre à être une leader

C'est hot !

Apprendre à être une leader

Mardi 28 mars 2017
Vous rêvez de prendre un café avec cette présidente de compagnie pour en découvrir davantage sur son parcours et écouter quelques conseils au passage? Bonne nouvelle! Nous avons fait l’exercice de réunir quelques-unes des entrepreneures les plus en vue du pays afin de recueillir leurs témoignages et leurs astuces pour devenir une leader digne de ce nom.

Laura Campanelli

Designer floral et fondatrice d’Atelier Flora, Montréal

 

«Quand je me suis lancée en affaires, j’ai acheté des bouteilles de vin et je suis allée me présenter aux autres fleuristes de la région. Je me suis fait des amis, et deux fleuristes sont devenus mes mentors.»

 

«Pour être une bonne leader, ça prend une énergie positive, une bonne vibe, afin que les gens puissent se rallier à nous. Quand ils nous perçoivent d’égal à égal, ils aiment travailler avec nous.»

 

 

 

Crédit photo: Courtoisie de Laura Campanelli

 

 

 

Kimberly Lallouz

Propriétaire du restaurant Monsieur Restaurant+Bar, Montréal

 

«Il y a un moment dans la vie où, au plus profond de vous-même, vous SAVEZ que vous êtes en train de faire ce qu’il y a de meilleur pour vous. Écoutez cette petite voix, car on ne vit qu’une seule fois!»

 

«Ma devise est de garder votre objectif, de rester humble, calme et d’apprendre un peu plus chaque jour.»

 

 

 

Crédit photo: Monique Simone

 

 

 

Les sœurs Mandy
 et Rebecca Wolfe

Propriétaires et fondatrices de Mandy’s Salade, Montréal

 

«L’inspiration qui vous garde éveillée la nuit vaut la peine d’être suivie, alors foncez, car au final nous regrettons beaucoup plus les chemins que nous n’avons pas pris que ceux que nous avons empruntés.»

 

«Pour être une bonne leader, il faut rester fidèle à notre vision, être honnête, éduquer ceux qui nous entourent, donner l’exemple, écouter ce que les gens veulent, apprendre à connaître notre personnel, montrer notre humanité et être aimable... mais ferme.»

 

 

 

Crédit photo: Michelle Little

 

 

 

Maria Varvarikos

Présidente et fondatrice de l’Agence Zoï, Montréal/New York

 

«Quand j’ai lancé l’Agence Zoï, je savais que j’étais jeune (24 ans) et que j’avais beaucoup à apprendre. À la lumière de cela, il était important pour moi de travailler avec des marques qui allaient m’apprendre et m’inspirer.»

 

«Les qualités les plus importantes d’une leader incluent un instinct fort, une intelligence émotionnelle, de la confiance en soi; il faut oser prendre des risques et avoir une grande force intérieure.»

 

 

 

Crédit photo: Angus Mcritchie

 

 

 

Tamy Emma Pepin

Présidente et productrice exécutive de Un peu plus loin, 
Montréal

 

«Une bonne leader doit savoir articuler sa vision et sa passion, afin que d’autres aient envie de s’y rallier et de travailler dans la même direction.»

 

«Jusqu’à aujourd’hui, mes décisions ont presque toujours été prises par intuition.»

 

«Le capital humain est, quant à moi, encore plus important que n’importe quel investissement financier. Je veux investir dans les bonnes personnes. Celles qui partagent mes valeurs et mon éthique de travail.»

 

 

 

Crédit photo: Maxyme G Delisle

 

 

 

Marta Tryshak

Cofondatrice et directrice créative de TryMus Group
et de WithLoveGabrielle.com, Toronto

 

«Votre éthique de travail permettra d’établir votre réputation, mais il est de votre responsabilité de construire et de maintenir votre réseau de contacts.»

 

«Soyez prête à donner beaucoup plus qu’à recevoir.»

 

«Une bonne leader met les besoins de son équipe avant les siens. Si vous voulez une équipe fidèle, vous devez gagner leur confiance et leur respect.»

 

 

 

Crédit photo: Arnold Lan

 

 

 

5 règles d’or pour être une bonne leader

 

 

1. Déléguer

Savoir déléguer les bonnes choses
 aux bonnes personnes au bon moment. Un bon leader sait reconnaître les autres leaders et n’a pas peur de collaborer avec eux... et même prendre le siège arrière 
si nécessaire. Ces collaborations vous feront grandir et vous mèneront à de plus grandes réussites encore.

 

2. Réseauter

Ce n’est pas ce que vous savez qui compte, mais qui vous connaissez! Avoir un grand réseau est un plus. Il ne faut pas attendre d’avoir besoin d’un réseau pour le bâtir.

 

3. S’assumer

Assumer son leadership est essentiel. Il n’y a rien de mal à vouloir être une patronne. Une femme peut être une leader exceptionnelle, et ce, sans sacrifier sa vie de famille. Ne minimisez jamais votre rôle!

 

4. S’entourer

Un mentor, ça aide à donner la confiance et la certitude que vos objectifs sont réalisables. Ces mentors ne sont pas nécessairement des gens qui ont réussi dans votre domaine ou dans la même industrie que vous. Ils peuvent être des entrepreneurs qui ont du succès ou qui ont atteint des objectifs semblables
 à ceux que vous vous êtes fixés.

 

5. Foncer

La peur d’échouer nous freine parfois dans notre élan. Il faut arrêter d’avoir peur et foncer, car qui ne tente rien n’a rien.

 

Véronique Harvey