5 trucs pour en finir avec le perfectionnisme

C'est hot !

5 trucs pour en finir avec le perfectionnisme

Mardi 10 janvier 2017
Chaque jour, on fait de la haute voltige au boulot comme dans nos relations, on publie nos meilleures photos avec des filtres avantageux, on avance toujours plus loin sur le chemin périlleux de la perfection... Et si on se foutait un peu la paix?

1- On mesure les (vraies) conséquences.

 

On a carbonisé l’agneau qu’on voulait servir à la belle-famille? Et alors? Personne ne va mourir... et la pizza du coin est délicieuse! En analysant froidement l’impact de nos erreurs, on réalise souvent que les pires dommages sont ceux que l’on invente dans notre tête.

 

 

2- On laisse aller les détails superflus.

 

On accepte que les situations n’exigent pas toutes le même degré de «finition». La priorisation, on appelle ça!

 

 

3- On met en avant nos travers.

 

On va se le dire: les filles parfaites sont franchement ennuyantes. Rien de tel que de parler de nos péripéties et maladresses pour mettre du piquant dans un souper entre amis.

 

 

4- On change notre objectif.

 

On ne s’entraîne pas pour perdre 10 livres avant la fin de la semaine. On savoure simplement le plaisir de jogger tous les matins.

 

 

5- On repousse les limites de l’imperfection.

 

On ne se sépare jamais de notre mascara? On sort de notre zone de confort en quittant la maison au naturel. Ce travail de désensibilisation (dur, dur!) nous apprendra à nous détacher des normes sociales, qu’elles soient personnelles, fondées ou imaginaires.

Julie Champagne