10 choses à faire en janvier 2018

C'est hot !

10 choses à faire en janvier 2018

Jeudi 4 janvier 2018
Voici 10 choses à faire ce mois-ci pour bien démarrer la nouvelle année!

 

1. Trinquer à l’espagnole

 

Libérés et passionnés: voilà comment pourraient être décrits ces nouveaux vins Liberado, tous deux inspirés du mouvement culturel espagnol movida madrilena. Leur goût? Un rouge corsé aux saveurs de cassis et de cerise, et un blanc vif et frais aux notes de pamplemousse et d’herbes fraîches. 

 

Verdejo-sauvignon blanc, Liberado, 12,50 $, saq.com 
Cabernet sauvignon-tempranillo, Liberado, 13 $, saq.com

 

 

 

 

 

 

2. Dorer ses soirées

 

Tous les jeudis, le Flyjin, restaurant et bar trendy des nuits montréalaises, propose un programme particulier: les soirées Gold! Cocktail signature surprise, mixologue invité... un changement apprécié qui nous assure des soirées spéciales chaque semaine. Pour trinquer, danser et même manger, on y court! Avoir la chance de faire les trois vous assure une soirée mémorable!

 

417, rue Saint-Pierre, à Montréal, flyjinmtl.com

 

 

 

 

 

 

3. Cuisiner maison

 

Le houmous, on ne s’en lasse pas! Mais quand on sait que désormais on peut avoir 25 recettes originales
et créatives pour «pimper» notre houmous maison… on se régale d’avance! Jaune, rouge, vert, il se décline dans toutes les couleurs!

 

Houmous & cie, de Geneviève Plante, 25 $, vertcouleurpersil.com

 

 

 

 

 

 

4. Se sucrer le bec

 

Rosetta va devenir notre quartier général! Cette pâtisserie italo-française regorge de trésors sucrés, dont on se passe les recettes de génération en génération dans la famille de Maria Cammallerie.

 

3631, rue Notre-Dame Ouest, à Montréal, rosettamtl.com

 

 

 

 

 

 

5. S’offrir une cave privée

 

Le Parloir a ouvert ses portes cet automne pour le plus grand plaisir des amateurs de vins... et de clubs privés. Ambiance chaleureuse, décoration stylée; on se laisse vite charmer par les lieux. Le concept? Louer toute l’année une cave privée pouvant contenir jusqu’à 100 bouteilles, pour les déguster avec notre invité dans une ambiance différente de notre propre salon ou d’un bar bondé.

 

424, rue Guy, No G05, à Montréal, parloir.ca

 

 

 

 

 

 

6. Prévoir une sortie théâtrale

 

Coup de coeur pour cette pièce de Michel Tremblay qui nous fait revivre la vie québécoise à l’aube de la Révolution tranquille. Un voyage prenant dans le temps mettant en scène Henri Chassé et Guylaine Tremblay.

 

Enfant insignifiant!, à partir du 13 décembre au Théâtre Duceppe, à Montréal, duceppe.com

 

 

 

 

 

 

7. Rire encore et encore

 

Jérémy Demay nous offre (enfin!) un second spectacle où rires et autodérision font bon ménage. Une soirée
qui passe bien trop vite, tellement on s’y amuse. Car oui, le public est pris à partie! Psitt! Lors de la première, nous avons eu droit à une surprise: Alex Nevsky est monté sur scène pour se joindre à l’humoriste. 

 

En tournée au Québec, jeremydemay.com

 

 

 

 

 

 

8. Manger polonais

 

Figure féminine surnaturelle des contes slaves, Baba Yaga est également le nom donné à un restaurant montréalais aux spécialités polonaises. Et si les plats sur le menu ne nous disent rien, ils sont merveilleusement bien expliqués et détaillés. On a eu la chance de déguster une montagne de spécialités! Nos coups de cœur: le sandwich à l’escalope de dinde, les pierogis et les placki, le tout agrémenté de crème fraîche... un pur régal!

 

Baba Yaga, 3279, rue Saint-Jacques, à Montréal.

 

 

 

 

 

 

9. Se réchauffer avec un bon café

 

On découvre Touché, «curateur de cafés», qui imagine et crée des combinaisons de grains s’inspirant de la métropole. Intense et complexe, la gamme 1967 représente l’éveil de Montréal, tandis que la gamme 1976, riche et équilibrée, symbolise l’arrivée des Jeux olympiques sur l’île. Des cafés riches en saveurs et en souvenirs.


 

10118, boulevard Saint-Laurent, à Montréal, cafetouche.ca

 

 

 

 

 

 

10. Boire du matcha

 

Tombée sous le charme de l’hospitalité japonaise, Léonie Brais Laporte a choisi de promouvoir cette culture par le moyen le efficace, le thé matcha. Cultivé dans la région de Uji, près de Kyoto, ce thé est vendu dans des sacs sérigraphiés à la main à Montréal. Psitt! On peut mettre du matcha dans son thé ou son latté, et même dans les recettes de biscuits!

 

16 $ les 40 g, bangoshi.com

 

 

 

Photos: Baba Yaga, Café Touché, Flyjin, Houmous&Cie, Pierre Manning (Jérémy Demay), Sophie Doyon (Le Parloir Cave Privée), Laurie-Anne Thuot (Banghosi), Karolina Jez (Rosetta), Jocelyn Michel (Enfant Insignifiant!)