Retour sur la Semaine de mode de New York

C'est hot !

Retour sur la Semaine de mode de New York

Lundi 20 février 2012
[node-title], , , ,

Lacoste

Cette saison, Felipe Oliveira Baptista nous a proposé une collection fidèle à l’esprit de la maison; sportive et classique, mais fortement inspirée des années 60. Plus précisément par la vague futuriste initiée à l’époque par Courrèges et Yves Saint Laurent. Cette influence se sentait surtout dans les tuniques à bloc de couleurs et les chics combinaisons de ski, mais aussi dans les cabans et capes intégrées à même les robes.


Hervé Léger © Getty

Hervé Léger par Max Azria

Il n’est pas facile de se renouveler quand on doit travailler avec une base aussi précise que la robe à bandes… pourtant Max et Lubov et Azria réussissent toujours à amener quelque chose de nouveau à leur ligne. Cette saison, la nouveauté se situait au niveau des imprimés ornant subtilement les robes, mais aussi dans le plissé donnant plus d’ampleur et de mouvement aux jupes… ce qui permettra d’attirer une clientèle plus variée. L’ajout de fourrures noires, franges et harnais, contribuait pour sa part, à donner un feeling très équestre à la collection.

 

 

 


Preen © Getty

Preen

Poursuivant ce qu’ils avaient commencé la saison dernière, Justin Thornton et Thea Bregazzi nous ont présenté une collection féminine et printanière. Malgré l’utilisation constante de jolis imprimés floraux et papillons, la collection n’avait rien de naïf, bien au contraire! Une force se dégageait plutôt des motifs botaniques présentés en patchwork avec des blocs de couleurs vert gazon et orange vif. Preen a également expérimenté avec des matières mêlant paillettes, dentelle et même quelques gros cristaux, ce qui donnait un feeling sophistiqué et encore plus assumé à leurs looks de soirée. Définitivement une collection à retenir pour l’automne prochain!

 

 

 


Diesel © Getty

Diesel Black Gold

Cette saison, Sophia Kokolosaki (qui n’était pas présente, car elle attend un bébé) voulait une collection à la fois rock et garçonne. Vestons amples, bermudas portés sur des boxers, chemisiers boutonnés jusqu’au col… même les jupes en cuir et soie portées sur les hanches avaient un côté masculin. Autre élément fort de la collection : les pardessus. On a particulièrement aimé le trench en poney bleu nuit, le blouson en croco rouge et le manteau trois-quarts à imprimé léopard lustré. Cool et luxueux à la fois… donc tout à fait Diesel Black Gold!

 

 

 


Michael Kors © Getty

Michael Kors

On ne change pas une formule qui marche! Surtout quand elle fonctionne depuis 30 ans… Toujours inspirée du « all American chic », la collection avait également cette saison, un petit côté canadien! Épais ponchos en laine à franges, somptueuses fourrures de renard, classiques imprimés bucherons rouge et noir, toute la collection avait un feeling « weekend en (très luxueux) chalet dans les bois ». À travers ces classiques jupes en tweed et cols de fourrure, Michael Kors nous a proposé d’intéressant mélanges de textures, comme ce pull en épais tricot porté sur une délicate robe en dentelle ou cette superbe robe en tweed se terminant en franges toutes légères de voile et de plumes!