La petite histoire du maillot de bain

C'est hot !

La petite histoire du maillot de bain

Mardi 11 juillet 2017
Tantôt symbole féministe et aujourd'hui meilleur ami des chaudes journées d'été, c'est un des vêtements les plus controversés de l'histoire de la mode. Mesdames, voici le maillot de bain sous toutes ses coutures.

Photo: Shutterstock

 

La naissance du BIKINI

 

En 1946, alors que les États-Unis sont occupés à tester des bombes nucléaires sur l’atoll de Bikini, le couturier français Louis Réard complote une offensive tout aussi explosive. Le 5 juillet, il rassemble la presse à la piscine Molitor, à Paris, leur promettant une surprise de (très petite) taille.

 

Fidèle à sa promesse, il inaugure le premier «bikini» et scandalise la planète entière! À noter qu’à cette époque, le nombril était tout aussi tabou que les mamelons. C’est d’ailleurs une danseuse nue du Casino de Paris qui le porte sur la passerelle, Réard n’ayant pas trouvé de mannequin voulant s’y risquer.

 

L’onde de choc est telle que les États-Unis le déclarent indécent. Résultat? Le bikini ne deviendra populaire que cinq ans plus tard.

 

 

 

Palmarès: 3 moments mémorables

 

Photo: Getty Images

 

 

URSULA ANDRESS

 

De toutes les Bond Girls, Ursula Andress, alias Honey Ryder, est de loin la plus mémorable. Courbes sablier et sex-appeal à revendre, l’actrice a marqué l’imaginaire des hommes comme des femmes dans Dr. No, émergeant des eaux turquoise vêtue de son célèbre bikini blanc.

 

D’ailleurs, saviez-vous que c’est elle qui a eu l’idée de ce fameux maillot de bain? Et si jamais l’envie vous prenait de l’acheter et de le porter lors de vos prochaines vacances dans le Sud, soyez prête à débourser 35 000 livres sterling. C’est le prix payé par un particulier lors de sa mise aux enchères chez Christie’s.

 

 

 

Photo: Getty Images

 

 

PAMELA ANDERSON

 

Cheveux au vent et poitrine bien en vue, Pamela court au ralenti vers l’océan, décidée à sauver la vie d’une pauvre âme en détresse. Culte, la série Alerte à Malibu est gravée dans la mémoire populaire, non pas pour son scénario, mais plutôt pour les fameux maillots rouges (et les filles qui les portaient!).

 

Celui de la bombe platine était reconnu pour être plus échancré aux hanches, aux bras et à la poitrine que celui de ses collègues, pour une raison bien simple: mettre ses atouts en valeur.

 

 

 

Photo: MPTV

 

 

FARRAH FAWCETT

 

12 millions: c’est le nombre d’exemplaires vendus de ce poster emblématique! Comme nombre de success-stories, ce cliché est le fruit du hasard.

 

Nous sommes en 1976; les producteurs de la télésérie Charlie’s Angels demandent à une Farrah encore méconnue de poser en bikini, histoire de susciter l’attention médiatique. À défaut d’en avoir un chez elle, où se déroule la séance photo, elle enfile un maillot rouge, signé Norma Kamali. Elle se coiffe et se maquille elle-même et s’installe sur une couverture mexicaine dénichée dans le camion du photographe.

 

Et voilà! Quand les étoiles sont alignées...

 

 

 

 

Photo: Shutterstock

 

Rétrospective minute

 

 

1900

 

La réglementation sur la décence publique oblige les femmes à porter plusieurs couches de vêtements pour se baigner. Certaines vont même se noyer en tentant vainement de nager!

 

 

1915

 

La Première Guerre mondiale allège les moeurs: les Françaises se débarrassent de leur accoutrement excessif en raccourcissant leur culotte et leur jupe à une longueur plus beach friendly.

 

 

1925

 

Le lastex, tissu à base de caoutchouc et de latex inventé par la American Rubber Company, révolutionne le monde du maillot de bain.

 

 

1930

 

La créatrice Elsa Schiaparelli brevète le maillot sans bretelles à soutien-gorge intégré, histoire de promouvoir... le bronzage sans démarcations!

 

 

Photo: Getty Images

 

1946

 

Louis Réard, créateur français, suscite une controverse planétaire lorsqu’il présente, à Paris, le premier bikini.

 

 

1955

 

Le bikini s’empare d’Hollywood! L’actrice Diana Dors se présente au festival du film de Venise vêtue d’un modèle en vison. Quant à Brigitte Bardot, elle popularise le bikini en vichy dans Et Dieu créa la femme.

 

 

1964

 

Les limites de la pudeur sont repoussées grâce au créateur Rudi Gernreich, qui commercialise le premier monokini.

 

 

1976

 

Speedo est le fournisseur officiel des Jeux olympiques de Montréal. Parmi les 54 pays participants, 52 arborent le maillot de la compagnie.

 

 

1986

 

Elle Macpherson, surnommée The Body, signe sa première couverture pour le magazine Sports Illustrated. Quatre autres suivront, un record pour la publication!

 

 

1990

 

Le bling-bling se mesure au minimalisme! Alors que Gucci et Chanel popularisent des minibikinis tape-à-l’oeil, Calvin Klein et Donna Karan séduisent avec leurs coupes épurées et modernes.

 

 

2005

 

Un maillot Gottex orné de diamants se vend pour la modique somme de 18 M$. Le plus cher jusqu’à ce jour!

 

 

Photo: Courtoisie American Eagle Outfitters

 

2014

 

American Eagle Outfitters annonce qu’elle ne retouchera plus ses mannequins pour sa gamme de lingerie et de maillots de bain Aerie. Exit la perfection «airbrushée», ce changement de cap récolte un succès immédiat!

 

 

Joëlle Paquette