Bijoux pour la cause - édition 2016

C'est hot !

Bijoux pour la cause -  édition 2016

Mercredi 31 août 2016
Clin d'oeil, Caroline Néron et Jean Coutu se sont associés une fois de plus pour soutenir la lutte contre le cancer du sein. Nouveauté cette année: quatre ambassadeurs se rallient à la cause (Gino Chouinard, Alex Nevsky, Denis Gagnon et François J. Coutu). Un bracelet pour homme s’ajoute aux traditionnels collier et bracelet pour femme.

 

Bijoux pour homme :

De l'idéation à la création

 

 

Derrière chaque création se trouve bien entendu une idée. Et c’est au maire de Québec, Régis Labeaume que l’on doit l’inspiration du premier bijou pour hommes de la campagne rose. Caroline Néron s’entretient avec lui!

 

Monsieur Labeaume, peu de gens le savent, mais c’est grâce à vous que nous proposons un bijou pour homme cette année dans le cadre de notre campagne rose. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi?

 

D’abord, je dirai que les hommes sont très préoccupés par le cancer du sein parce qu’ils savent que c’est leur conjointe, leur fille ou encore leur mère qui est à risque. On a presque tous eu dans notre entourage une femme qui se bat contre ce cancer. Ça a donc un côté très personnel. Deuxièmement, en toute amitié, j’ai dit que vous étiez sexiste!

 

Pourquoi donc?

 

Parce qu’il existe des bracelets pour les filles, mais jamais pour les gars. Donc les hommes ne pouvaient pas participer à la campagne en portant vos bracelets. Aussi, il ne faut pas oublier que le cancer du sein existe aussi chez l’homme. De mon côté, je participe aux manifestations contre le cancer du sein qui ont lieu à Québec. J’ai toujours voulu m’impliquer et honnêtement je pense que les gars sont de plus en plus sensibles à la cause. J’en suis convaincu.

 

 

Pourquoi était-ce important pour vous de vous impliquer dans cette campagne? C'est important pour vous personnellement ou plutôt en tant que maire de Québec? 

 

Je m’impliquais avant et, depuis que je suis maire, je n’ai pas arrêté. Mais je dirais que, le cancer du sein, c’est une cause qui me tient à coeur parce que non seulement ça atteint le physique, mais ça touche aussi l’estime de soi et la dignité des individus, des femmes en particulier. C’est aussi extrêmement dur pour un couple qui doit affronter la maladie. Et il faut que les gars apprennent à bien se comporter pendant ces moments difficiles parce que, bien souvent, ils sont maladroits.

 

Alors je crois que le désir des hommes de soutenir la cause avec, par exemple, la campagne des bracelets, c’est de dire aux femmes: «Écoutez, nous aussi, nous sommes préoccupés par le cancer du sein, et la cause nous touche.» On veut s’impliquer dans cette lutte parce que ça nous concerne à plus long terme aussi. La maladie provoque des effets psychologiques très importants dans un couple, et on veut savoir comment aider, comment être des bons partenaires.

 

 

Donc, quel serait pour vous l’objectif ultime?

 

Il faut que nous soyons vus comme des partenaires. On l’est, mais personne ne nous voit comme des partenaires, et c’est un peu normal parce que ce n’est pas nous qui sommes physiquement touchés. Mais il faut que les gars comprennent que le cancer du sein va toucher une femme sur neuf. C’est énorme. Alors on doit être prêts psychologiquement et il faut savoir comment se comporter dans l’éventualité où ça arrive. Et pas juste quand c’est notre conjointe, nos filles, nos mères, nos amies… tout le monde est concerné. 

 

 

Enfin, est-ce que vous êtes surpris de voir que votre demande de créer un bracelet a provoqué un changement total de notre campagne et a permis de toucher les hommes?

 

Non, je ne suis pas surpris. Il y a des filles qui ont couru 10 km pour la lutte contre le cancer de la prostate, et je ne pense pas qu’il y a beaucoup de femmes qui ont des problèmes de prostate. Donc je pense que c’est d’actualité. Finalement, je suis très fier de vous avoir traité de sexiste!

 

Bracelet pour homme (25$)

 

Collier (40$)

 

Bracelet pour femme (25$)

 

 

 

Où se les procurer? Les bijoux sont offerts dans les succursales Jean Coutu participantes, les boutiques Caroline Néron et à carolineneron.com. 

 

Merci encore de votre engagement, de votre soutien et votre enthousiasme!

#LAVENIRESTROSE

 

 

Tous les profits seront versés à la Fondation du cancer du sein du Québec.

 

Pour chaque bracelet vendu, 5$ seront remis à la Fondation du cancer du sein du Québec et 15$ pour chaque collier.