Les troubles alimentaires ont le plus haut taux de mortalité parmi tous les troubles de santé mentale

Les troubles alimentaires ont le plus haut taux de mortalité parmi tous les troubles de santé mentale

Mercredi 01 février 2017

Photo: iStock

 

 

Dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires, qui se tient du 1er au 7 février 2017, on vous présente des statistiques saisissantes.

 

Selon la Société canadienne de pédiatrie (2003), les troubles de l’alimentation constituent la troisième maladie chronique la plus importante chez les adolescentes.

 

On a été très tristes d’apprendre qu’entre 5 et 20% des personnes qui souffrent d’anorexie, au Canada, décèdent des complications reliées à la maladie.

 

Au Québec, au moins 10 % des femmes âgées de 13 à 30 ans souffrent d’un trouble de l’alimentation important.

 

La maladie n’est pas toujours facile à percevoir. Peut-être que certaines personnes autour de vous sont aux prises avec l’anorexie, mais vous ne le voyez pas au premier coup d’œil puisqu’elles peuvent sembler en santé et être actives socialement et professionnellement.

 

Comme plusieurs personnes aux prises avec un trouble alimentaire ne sont pas considérées comme des cas « assez grave physiquement », elles se retrouvent souvent à attendre plus d’un an pour obtenir des services en milieu hospitalier.

 

Jusqu’à présent, ANOREXIE ET BOULIMIE QUÉBEC (ANEB) représente le seul organisme communautaire offrant un soutien rapide, gratuit et spécialisé à des gens touchés par un trouble alimentaire et à leurs proches, à travers l’ensemble du Québec.

 

ANEB offre une ligne d’écoute et de références, des groupes de soutien dans différents endroits du Québec et de l’aide en ligne, un service particulièrement recherché par les jeunes et jeunes adultes.

 

 

 

À ne pas manquer:  

 

Le 8 février prochain, ANEB organise un grand spectacle qui aura lieu au Métropolis afin de fêter ses 30 ans.

 

Plus de détails ICI.

 

 

- - -

Sources :

 

- Le Grange, D., Swanson, S. A., Crow, S. J. and Merikangas, K. R. (2012), Eating disorder not otherwise specified presentation in the US population. Int. J. Eat. Disord., 45: 711–718. doi: 10.1002/eat.22006 .Consulté en ligne le [1-08-2015]:http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/eat.22006/references

 

- Carlat DJ, Carmago CA Jr Review of bulimia nervosa in men American Journal of Psychiatry 1991Jul;148(7)831-834 PMID 2053621.