Comment lire les logos et les étiquettes sur nos vêtements ?

Comment lire les logos et les étiquettes sur nos vêtements ?

Lundi 27 mars 2017

 

 

La mode responsable, c’est le transport vert, l’utilisation de matières biologiques, son entretien et son procédé de confection avec des matières recyclées. On ne se cachera pas qu’il devient parfois difficile de comprendre tous les logos sur les étiquettes des vêtements ! On vous explique leurs significations et comment les lire.

 

 

Les étiquettes renferment plusieurs types d’informations dont :

 

• La taille

• L’indication made in suivie du pays de fabrication et l’adresse complète du fournisseur responsable

• La composition et la teneur en fibre: la laine, le coton et la soie sont les fibres les plus éco-responsables du moment. L'expression « fibres textiles récupérées » désigne des fibres fabriquées à partir de déchets de filés, de coupons, de chiffons et/ou de vêtements usagés. Lorsque la teneur en fibres est inconnue ou ne peut être déterminée, l'étiquette peut indiquer « fibres inconnues ».

• L’entretien

 

La mention « Fabriqué au Canada » sur une étiquette signifie normalement qu’au moins 51 % des coûts directs de production et de fabrication ont été dépensés au Canada et que la dernière transformation substantielle a eu lieu au Canada.

Depuis 2013, le Groupement International d’Etiquetage pour l’Entretien des Textiles (GINETEX), propose Clevercare : un logo et un site qui incitent à prendre soin de ses vêtements, tout en respectant l’environnement. Plusieurs marques soutiennent la démarche telles que H&M et Levi’s.

 

GINETEX propose des astuces écolo :

 

• Lavez vos vêtements seulement lorsque c'est nécessaire

• Réduisez la température de lavage

• Séchez votre linge naturellement

• Repassez uniquement si nécessaire

 

 

Malgré que ces termes ne sont pas contrôlés par aucune loi, « éthique » et « responsable » peuvent servir à désigner toute création de vêtement mettant de l’avant au moins une valeur sociale ou environnementale. Au Québec, la mode ou le vêtement dit «responsable» ou «éthique» s’incarne par exemple à travers :

 

• La réduction de la consommation à la source

• La réutilisation, la récupération et la réparation

• L’achat de vêtements écologiques ou équitables

• L’éco-design

• L’achat local

• L’appui aux entreprises d’économie sociale

 

 

Et… Connaissez-vous le 3R-V? Il invite à Réduire sa consommation, Réutiliser, Recycler et Valoriser. À introduire aux générations futures!

 

Pour savoir si un vêtement est certifié biologique ou équitable, on cherche les logos significatifs. En voici quelques-uns:

 

 

GOTS

 

• Au moins 95 % des fibres doivent provenir d'une culture certifiée biologique

• La transformation du vêtement utilise des produits biodégradables

• Les teintures sont naturelles ou sans métaux lourds

• Le rétrécissement des tissus est mécanique ou thermique et non chimique

• Le traitement des eaux usées et la documentation de leur contenu

• La production d’un rapport annuel incluant une politique environnementale

• Le respect des normes du travail de l'Organisation international du travail (OIT)

 

BIOGARANTIE: 70% et plus de fibres biologiques

 

DEMETER: 95% et plus de fibres naturelles biologiques ou biologiques en conversion 

 

 

NATURTEXTIL: 95% et plus de fibres biologiques ou biologiques en conversion

 

 

ÉCOCERT ÉQUITABLE: 70% et plus de fibres équitables

 

 

FAIR FOR LIFE: Fibres équitables

 

 

 

VIDÉOS DIY

 

Comment donner une deuxième vie à un veston?

Comment donner une deuxième vie à une chemise?

Comment donner une deuxième vie à un pull?

 

VOUS AIMEREZ AUSSI...

 

10 astuces simples pour donner une deuxième vie à vos vêtements

Palmarès: Les tops friperies du Québec 

10 trucs pour conserver vos vêtements plus longtemps

Comment lire les logos et les étiquettes sur nos vêtements?

Switch & Bitch: consommer autrement entre amies

La Tournée du Camion à Fringues La Parisienne et Clin d’oeil