Tout sur la détox capillaire

C'est hot !

Tout sur la détox capillaire

Vendredi 5 janvier 2018
De la même manière que la peau, la tignasse a besoin d’être débarrassée de ses impuretés et résidus pour retrouver fraîcheur et légèreté. Zoom sur ce soin à ajouter chaque semaine à notre rituel beauté.

 

 

Soin décrypté

 
Toutes les raisons sont bonnes pour s’adonner à une cure détoxifiante du cuir chevelu, surtout si on nettoie notre chevelure quotidiennement, qu’on utilise beaucoup de produits coiffants ou qu’on souffre de problèmes capillaires, comme la sécheresse, les démangeaisons cutanées ou la perte de densité. «C’est très important d’ajouter un produit détoxifiant à son rituel capillaire, car plusieurs des problèmes de cuir chevelu sont causés par la difficulté à retirer les dépôts accumulés sur les cheveux», conseille Nancy Twine, fondatrice et PDG de Briogeo. À l’instar d’une lotion tonique qui permet d’éliminer les dernières impuretés sur le visage après l’avoir lavé, le nettoyant détoxifiant permet d’exfolier et de nettoyer en profondeur les follicules et de les débarrasser des résidus qui empêchent le cuir chevelu de bien respirer. «Par comparaison à un shampoing ordinaire qui nettoie, hydrate et parfume les cheveux, le soin détoxifiant nettoie spécifiquement le cuir chevelu et lui procure des bienfaits», révèle Karen Laham, coiffeuse et éducatrice chez Aveda. En effet, après un soin détoxifiant, le pH du cuir chevelu est rétabli, ce qui offre un environnement optimal et propice à une pousse saine des cheveux depuis les racines. Les ingrédients comme le charbon, l’extrait de racine de ginseng, la menthe verte et le romarin aident à stimuler et à purifier le cuir chevelu.

 

 

Marche à suivre

 

Qu’on ait les cheveux normaux, secs, gras, lisses ou bouclés, on peut profiter d’un traitement détoxifiant. «C’est bon pour tous les types de cheveux et même ceux des enfants, surtout s’ils pratiquent la natation!» poursuit Karen Laham. Quant à la fréquence d’utilisation, tout dépend de nos besoins; on pourra s’adonner à un rituel détoxifiant de façon hebdomadaire si on a les cheveux normaux, ou jusqu’à quatre fois par semaine si on souffre de problèmes capillaires. On peut débuter avec un exfoliant capillaire, poursuivre avec un shampoing clarifiant ou détoxifiant, et réhydrater la chevelure avec un revitalisant ou un masque, au besoin. On peut également terminer par un traitement spécifique réparateur et purifiant appliqué sur cheveux humides, une fois le nettoyage complété. «On peut enchaîner sans problème avec notre rituel habituel après une cure détoxifiante. L’important est d’utiliser un soin thermoprotecteur avant de se coiffer les cheveux», conseille Nancy Twine. Par ailleurs, plusieurs salons de coiffure, comme ceux d’Aveda, offrent des traitements détoxifiants réalisés par des pros. À nous, tignasse purifiée!

 

 

 

Photo: Imaxtree (mannequin)

 

 

Stéphanie Houle