NOUS AVONS ESSAYÉ : Le maquillage luisant

C'est hot !

NOUS AVONS ESSAYÉ :   Le maquillage luisant

Lundi 18 novembre 2013
L'une des tendances phares de la saison est sans aucun doute le look "wet" ou mouillé. Nous avons voulu sortir de notre zone de confort et l'essayer.

 

Nous nous sommes armé du brillant à lèvres transparent Lip Glass de M.A.C pour réaliser tous ces looks.

 

La paupière luisante

 

Comme premier essai, nous avons essayé de porter l'oeil "huileux", comme chez Hakaan (photo). À priori, nous avions peur de l'inconfort entraîné par le gloss sur les yeux. Heureusement, aucune sensation de brûlure ne s'est fait sentir. Pour ce qui est de l'effet, on aime beaucoup! Pour habiller un peu plus le maquillage, nous avons appliqué le Lip Glass sur une ombre à paupières cuivrée. Quoiqu'assez intense pour le travail, ce maquillage peut être très populaire lors de soirées. 

 

 

Le teint luisant

 

Attention, si vous avez la peau grasse de nature, passez au prochain look. Vous détesterez celui-ci. Pour mimer une peau rebondie et parfaitement hydratée, les maquilleurs mondiaux ont appliqué du gloss transparent sur les pommettes afin de créer un halo de lumière. Alors que nous étions vraiment réticentes à l'idée d'appliquer un corps gras sur notre visage, nous avons beaucoup aimé le résultat. Sans être exagéré, l'effet est plutôt impressionnant et confortable. Contrairement aux deux autres looks, on oublie complètement le produit sur notre visage. Attention toutefois, le teint doit être impeccable, car l'effet mouillé capte la lumière (et l'attention!).

 

 

La bouche luisante

 

Le maquillage que nous pensions le plus aimer s'est révélé être notre bête noire.

En effet, la bouche luisante a été très difficile à porter. Non seulement nos cheveux collaient sans arrêt sur nos lèvres, mais nous avions peur de fermer la bouche tellement la texture était beaucoup trop collante. Il faut dire que nous avons appliqué beaucoup (trop) de Lip Glass. Une seule couche aurait été confortable et amplement suffisante.

 

Marie-Pier Lessard