Mode d'emploi: le vernis rouge

C'est hot !

Mode d'emploi: le vernis rouge

Jeudi 1 février 2018
Le froid fait la guerre à nos mains? Pour rétablir la paix, on leur prodigue de bons soins et on ose les parer d'un rouge envoûtant. Chic comme tout!

 

 

Un coloris historique

 

En 1912, Elizabeth Arden distribuait aux suffragettes des rouges à lèvres dont la couleur cramoisie a plus tard teinté les uniformes des forces armées. C’est durant cette époque que le rouge a pris son essor dans le monde des cosmétiques. Depuis, bouche et ongles écarlates vont de pair. Du rubis au bordeaux en passant par l’écrevisse et le vermillon, le rouge est omniprésent sur les ongles depuis longtemps. On n’a qu’à penser à la manucure d’Olivia Newton-John dans la scène finale du film Grease.

 

 

La juste couleur 

 

«Il n’y a rien de plus sexy que de longs ongles peints en rouge. Ils transcendent les époques», révèle Rita Remark, artiste officielle et experte internationale pour Essie. Ça tombe bien, car le rouge se
porte hiver comme été, pour les évènements formels comme pour les tête-à-tête, et sied à toutes les longueurs d’ongles. L’important est de choisir la bonne nuance. «Si vous ne savez pas laquelle choisir, prenez un vernis de la même teinte que votre rouge à lèvres rouge, conseille Rita Remark. La condition est que le fini soit glossy!» On se e aussi à notre carnation pour faire le  bon choix.

 

Teint pâle? On opte pour un rouge avec des sous-tons de bleu.

 

Teint moyen? On ose les rouges orangés, qui vont si bien aux carnations chaudes ou au teint olive.

 

Teint foncé? On privilégie les rouges profonds avec une touche de bordeaux ou de baies, pratiquement avec une sous-tonalité violacée. 

 

 

Marche à suivre

 

Le vernis rouge, c’est bien, mais on doit commencer par prendre soin de nos mains. «On se lave les mains et on les exfolie, puis on applique de la lotion, qui sera ainsi mieux absorbée», recommande Rita Remark. Les ingrédients comme la vitamine E ou le beurre de karité sont de bons alliés pour nourrir la peau en profondeur. On peut aussi appliquer de l’huile sur les cuticules, mais il faut «bien nettoyer la surface de l’ongle avec du dissolvant avant d’y appliquer le vernis pour éviter qu’il coule», renchérit l’experte. On poursuit en appliquant deux fines couches de couleur, entre lesquelles on attend deux minutes. «Pour faire durer la manucure plus longtemps, il suffit d’appliquer (et de réappliquer!) du vernis de finition», conclut l’experte. 

 

 

 

Photo: Imaxtree

 

 

Stéphanie Houle